Notice biographique de Armand Robin

Tout près de Rostrenen, l’enfance paysanne, modeste et résignée d’Armand Robin s’énonce en langue bretonne. L’apprentissage du français à l’école sera comme une toute première ouverture au monde et aux autres. Élève agile d’esprit, il fait de brillantes études en Bretagne puis à l’ENS du lycée Lakanal à Sceaux où l’on enseigne aux jeunes gens les plus talentueux.

Notice biographique de René Guy Cadou

Lorsqu’il était enfant, René Guy Cadou vécut d’abord en Brière et à Saint-Nazaire puis à Nantes, suivant les mutations de son père instituteur. Cette région de marais impressionne la sensibilité du jeune garçon : le ciel et les ruisseaux, la nature, un mode de vie humble qui garde la mémoire des anciens. Mais il entrevoit aussi un pays blessé par la première guerre mondiale.

Notice biographique de Saint-Pol-Roux

Si on peut lire Saint-Pol-Roux aujourd’hui, c’est grâce à sa fille Divine et à René Rougerie qui a patiemment établi, annoté et publié ses textes. Ce minutieux travail a permis de comprendre qu’il est un poète pour aujourd’hui, loin de l’image du barde breton ou du symboliste précieux. Il était né à Marseille, avait étudié à Lyon puis tenté de vivre à Paris, où il rencontra celle qui deviendrait sa femme, Amélie Bélorgey. Puis il choisit la Bretagne, « champ magnétique », et vécut en presqu’île de Crozon avec sa femme, ses deux fils et sa fille.

Notice biographique de Max Jacob

(Quimper 12 juillet 1876 – Drancy 5 mars 1944) Artiste à la personnalité chatoyante, aimant à se montrer tout en se cachant, Max Jacob pose au lecteur une énigme ; ses amis Jean Grenier et René-Guy Cadou l’ont ainsi évoqué : – « Qui n’a pas vu Max Jacob vivant,...